Recherches en cours dans l’unité

Les études proposées dans l’Unité 1077 ont obtenu un avis favorable du comité de protection des personnes de Basse-Normandie.

Etude Alzheimer (IMAP) : Comment les différentes techniques d’imagerie cérébrale permettent de repérer parmi des personnes se plaignant de leur mémoire celles qui vont développer une maladie d’Alzheimer ? Quels sont les meilleurs indices apportés par les examens d’imagerie cérébrale pour le diagnostic précoce de cette maladie ? Nous suivons pendant 36 mois des personnes avec une plainte de mémoire avérée et cherchons à mettre en évidence les marqueurs qui permettent de repérer celles qui vont développer une maladie d’Alzheimer. Pour ce faire nous comparons les résultats de différents types d’examens d’imagerie cérébrale réalisés chez ces personnes à ceux de sujets en bonne santé.

Etude Sommeil : Quels sont les mécanismes au cours du sommeil qui permettent la consolidation des souvenirs en mémoire à long terme ? Comment ces mécanismes évoluent avec l’âge et quelles sont les régions du cerveau impliquées ? Dans cette étude, nous comparons la qualité des souvenirs de personnes ayant bien dormi après l’apprentissage à celle de personnes ayant été privées d’une nuit de sommeil. Les volontaires sont vus trois fois : une première fois pour apprendre une série d’images, puis soit la personne bénéfice d’une nuit complète de sommeil soit elle reste éveillée, une deuxième fois, trois jours plus tard, et une dernière fois, trois mois plus tard, pour essayer de retrouver les images vues la première fois.

Etude mémoire prospective (IMPRO) : « Je dois aller chez le dentiste à 16h » Qu’est ce qui nous permet de nous souvenir d’aller à un rendez-vous, de penser à s’arrêter acheter du pain en rentrant ou encore d’éteindre le four… et qu’est ce qui fait que l’on oublie ? Cette étude vise à mieux comprendre les mécanismes qui rentrent en jeu dans cette mémoire des intentions, également appelée mémoire prospective. Elle vise, d’une part, à mettre en évidence les régions cérébrales responsables de son fonctionnement et, d’autre part, à étudier son évolution avec l’âge.

Etude Stress et mémoire émotionnelle (SEME) : Quel est l’effet du stress chronique sur la perception de soi et la mémoire chez l’adolescent ? Les effets du stress font l’objet de nombreuses études chez l’adulte mais sont extrêmement rares chez l’adolescent malgré l’enjeu majeur en termes d’apprentissages. Nous proposons actuellement une étude pluridisciplinaire combinant une approche neuropsychologique, clinique et de neuroimagerie cérébrale chez des adolescents de 13 à 18 ans. Deux groupes de participants sont concernés, des adolescents présentant un stress chronique et des contrôles sans particularité.

Etude Perception visuelle dans les Troubles du Spectre Autistique : Les individus avec un Trouble du Spectre Autistique (TSA) voient le monde de façon différente. Pour mieux comprendre leur perception atypique et leurs compétences particulières, nous proposons une étude qui combine des mesures non invasives de mouvements des yeux (technique d’eye-tracking), un enregistrement de l’activité cérébrale (électroencéphalographie) et des questionnaires et tests comportementaux de référence. Nous recherchons des personnes avec ou sans TSA âgés de 10 à 30 ans, droitiers et de langue maternelle française pour participer à ce projet. L’étude se déroule en 2 sessions de 2h30, et se déroule au CHU de Caen (et pour les participants TSA au Centre Ressources Autisme pour la première session).

Etude Alcool (ALCOBRAIN) : l’alcoolisme chronique est caractérisé par une hétérogénéité d’atteintes cérébrales et cognitives. L’étude Alcobrain vise à mieux comprendre l’origine et les conséquences de l’alcoolo-dépendance sur la structure et le fonctionnement du cerveau. Ses objectifs sont multiples : 1. Identifier les variables cliniques et biologiques prédictives de la sévérité de l’atteinte cérébrale chez les patients alcoolo-dépendants ; 2. Mettre au point un outil clinique de dépistage des troubles cognitifs liés à la consommation chronique d’alcool ; 3. Identifier les variables socio-économiques, cliniques, biologiques ou cognitives prédictives de l’évolution du patient en termes d’abstinence ou de rechute.

Pour cela, nous proposons à des sujets volontaires sains des examens cliniques, biologiques, neuropsychologiques et d’imagerie cérébrale permettant de constituer une norme à laquelle seront comparées les données des patients alcoolo-dépendants. Une visite de suivi à 12 mois permettra de juger du caractère prédictif des résultats obtenus en termes de maintien de l’abstinence ou de rechute.

Etude Imagerie de nouvelles connaissances dans l’Alzheimer sévère (INCAS) : Nous avons pu observer que les patients Alzheimer, même à stade avancé de la pathologie, ont des capacités d’apprentissage préservées en particulier pour du matériel musical et pictural. Quelles régions cérébrales sous-tendent l’apprentissage de nouvelles connaissances chez des patients qui perdent progressivement la mémoire ? Pour cela, nous proposons à des sujets âgés sains (sans plaintes de mémoire) de participer à des examens neuropsychologique et d’imageries cérébrales anatomique et fonctionnelle, afin de pouvoir constituer un groupe contrôle dont les performances seront comparées aux résultats des examens réalisés parallèlement chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer à différents stades de la pathologie.

Influence de la pratique des activités de loisirs sur le vieillissement cognitif normal :
L’engagement régulier dans un style de vie « actif et stimulant » pourrait avoir une influence sur le vieillissement cérébral et cognitif. Notre étude vise à savoir s’il existe un lien entre le niveau d’engagement dans des activités de loisirs et les performances cognitives de sujets d’âges variés. Pour cela, nous recherchons des personnes de tous âges qui pratiquent régulièrement le théâtre ou la musique depuis plusieurs années et sans interruption, ainsi que des sujets contrôles qui n’ont jamais pratiqué ces activités de loisirs. Les volontaires sont vus une seule fois (environ 2h) pour la passation de tests neuropsychologiques simples qui permettent l’évaluation des capacités attentionnels et de mémoire

Etude Cancer (CANMEM) : Quels sont les impacts du cancer du sein et de son traitement par chimiothérapie sur le fonctionnement de la mémoire et les régions cérébrales associées ? Dans cette étude, nous proposons des tests neuropsychologiques et des examens d’imagerie cérébrale à des femmes de 45 ans et plus soignées pour un cancer du sein, avant la mise en place du traitement par chimiothérapie. Ces patientes sont revues 6 mois et 18 mois après pour évaluer l’évolution. Nous comparons ces mesures à celles effectuées parallèlement chez des femmes en bonne santé (uniquement au début de l’étude et 18 mois plus tard).

Etude SEP (ITEMS) : La sclérose en plaques (SEP) est une maladie du système nerveux central responsable de handicap physique. Cette maladie provoque aussi des dysfonctionnements de la mémoire et des émotions qui restent à ce jour mal connus. Notre travail est basé sur l’hypothèse que l’émotion influence les capacités de mémoire des patients souffrant de la sclérose en plaques. Cette étude a pour but de mettre en évidence et de comprendre les relations entre troubles émotionnels et les troubles de mémoire dans la sclérose en plaques. Au cours de 4 rendez-vous, des tests neuropsychologiques et des examens d’imagerie cérébrale sont réalisés auprès de patients et de volontaires en bonne santé.

Etude SLA (SLAMEM) : La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie neurodégénérative qui affecte les neurones moteurs qui se trouvent dans le cerveau et dans la moelle épinière. On s’est aperçu récemment que si le système moteur est préférentiellement touché, des atteintes de la régulation des émotions et de la cognition peuvent aussi apparaître. Pour étudier la nature et l’évolution des troubles dans cette maladie, nous proposons à des patients et à des volontaires sains une évaluation des fonctions cognitives, du traitement des émotions et des examens d’imagerie cérébrale. Les patients sont revus un an plus tard pour observer l’évolution des troubles.


Si vous souhaitez participer à l’une de ces recherches ou simplement obtenir des informations sur les conditions de participation, contactez nous au 02.31.56.83.77, à , ou complétez le formulaire dédie

Copyright © 2017 U1077 | Mentions légales