Participer

Nous avons besoin de volontaires en bonne santé pour participer à des recherches sur la mémoire

VOUS AVEZ entre 12 et 80 ANS ?

VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER A LA RECHERCHE

ou simplement obtenir plus d’informations sur les études réalisées

CONTACTEZ NOUS :

au 02.31.56.83.77

ou envoyez un message avec vos coordonnées à :

ou en utilisant le formulaire de contact et nous vous rappellerons.

Pour le temps consacré et les contraintes liées aux recherches, vous recevrez une indemnisation financière (de 40€ à 500€ selon les recherches) et un remboursement des frais occasionnés

L’étude des patients et des personnes en bonne santé permet de mieux décrire les maladies, améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients.
L’étude de la mémoire et les régions cérébrales qui lui sont associées chez des personnes d’âges différents permet également de comprendre le fonctionnement de la mémoire, comment elle se construit et évolue au cours de la vie.
C’est pourquoi nous avons besoin de volontaires en bonne santé pour réaliser aussi ces recherches.

En quoi consistent ces recherches ?

Dans ces recherches, nous proposons aux volontaires de réaliser des tests neuropsychologiques simples pour évaluer la mémoire (apprentissage de liste de mots ou de séries d’images) et d’autres fonctions supérieures (l’attention, le langage, …).

Pour observer la structure et le fonctionnement du cerveau, nous réalisons également des examens d’imagerie cérébrale.

Dans certaines études, nous réalisons aussi des mesures de la qualité du sommeil.

Comment se déroulent ces recherches ?

Avant toute chose, le médecin responsable présente la recherche en détail au volontaire. Il lui donne toutes les informations nécessaires et s’assure de l’absence de contre indications pour les examens.
Si le volontaire est d’accord, son consentement écrit de participation à l’étude est recueilli. Le volontaire a le droit de refuser de participer à la recherche ou de retirer son consentement à tout moment.
En fonction des disponibilités des volontaires, des rendez-vous sont fixés pour réaliser les tests neuropsychologiques et les examens d’imagerie cérébrale.
En fonction des études un ou plusieurs rendez-vous sont fixés.
Les examens ont lieu à Caen au CHU de Caen , au PFRS et au centre Cyceron.
Les examens d’imagerie cérébrale sont réalisés sous le contrôle d’un médecin. Ils sont indolores et sans risques connus pour la santé à condition de respecter les contre-indications.
Les données recueillies auprès des groupes de volontaires sains et de patients sont analysées de façon anonyme et comparées.

Quels sont les examens d’imagerie cérébrales proposés ?

Selon les recherches, nous utilisons des techniques d’imagerie médicale différentes.
– L’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)
– La Tomographie par Emission de Positons (TEP)
– L’Electro-encéphalographie (EEG)
– L’oculométrie (Eye-tracking)

L’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM)
Cette technique permet d’avoir une vue, en 3 dimensions, de l’anatomie du cerveau mais également de son fonctionnement. Cet examen ne nécessite pas l’injection d’un produit et aucun effet biologique de ce type d’examen n’est connu à ce jour. L’examen dure environ 2 heures.

Photo IRM 3T Selon le protocole de la recherche, vous devez rester allongé dans la machine sans rien faire ou en réalisant des épreuves simples.
Les seuls désagréments sont liés au bruit de la machine (vous porterez un casque antibruit pour limiter cet inconfort) et à la sensation d’enfermement qui peut poser problème aux personnes claustrophobes.

L’IRM utilise un important champ magnétique. Ainsi, il est contre-indiqué aux personnes porteuses d’appareils sensibles au champ magnétique (stimulateur cardiaque) ou d’éléments métalliques. Avant l’examen, un médecin vérifie l’absence de contre-indications. La Tomographie par Emission de Positons (TEP)
Cette technique d’imagerie médicale utilise du glucose (sucre) associé à une faible dose de radioactivité pour observer le fonctionnement du cerveau.
L’examen a lieu à jeun, 6h après le dernier repas. Après la pose de la perfusion, vous restez assis au calme dans une salle isolée pendant une heure. Après cette période, un manipulateur en radiologie vous installe dans la machine pour un examen de 30 minutes. Il vous suffit alors de rester allongé au calme.
La radioactivité utilisée diminue rapidement avec le temps. Après 24 heures, la quasi totalité du produit radioactif a disparu. Par précaution, pendant ces 24h, il est préférable de rester à l’écart des jeunes enfants et des femmes enceintes afin de leur éviter une exposition inutile aux rayons.
Cet examen est contre-indiqué aux personnes diabétiques (utilisation de sucre), aux personnes avec traitement thyroïdien et aux femmes enceintes. Ces critères sont vérifiés par le médecin responsable de la recherche avant l’examen.

Après analyse de l’examen, le niveau d’activité du cerveau est représenté par des couleurs (sur cette image, plus l’activité est importante, plus la zone est colorée en rouge).
Cet examen implique une piqûre intraveineuse, il est indolore.
Les risques liés à la radioactivité sont faibles. Le rayonnement reçu est équivalent à celui d’un scanner. Le produit est éliminé par les voies naturelles. Afin de faciliter l’élimination du produit, il est recommandé de bien s’hydrater après l’examen.
L’Electro-encéphalographie (EEG)
L’électro-encéphalographie (EEG) consiste à mesurer l’activité électrique du cerveau au moyen d’électrodes placées sur le cuir chevelu. Cet examen est comparable à l’électrocardiogramme utilisé pour étudier le fonctionnement du cœur. Cet examen est complètement indolore.
Une fois les électrodes posées, le volontaire réalise des tests simples pendant que l’activité électrique de son cerveau est enregistrée.
Les tests réalisés durent environ 2 heures.
L’oculométrie (Eye-tracking)
L’oculométrie (en anglais « Eye-tracking ») regroupe un ensemble de techniques permettant d’enregistrer les mouvements oculaires. Les oculomètres les plus courants analysent des images de l’œil humain enregistrées par une caméra, souvent en lumière infrarouge, pour calculer la direction du regard du sujet.

Quelles sont les recherches en cours dans l’unité ?

Copyright © 2017 U1077 | Mentions légales